Clinique : Noalys cède HPEL à Ramsay Générale de Santé

 |   |  424  mots
(Crédits : HPEL)
Noalys, groupe privé de cliniques lyonnais, se sépare de l'Hôpital privé de l'Est Lyonnais à Saint-Priest. En achetant cet établissement Ramsay Générale de Santé renforce son offre de soins dans l'agglomération où il est présent depuis longtemps.

Est-ce le coup d'envoi de nouvelles manoeuvres dans l'hospitalisation privée lyonnaise ? Noalys a signé ce jour la cession de son Hôpital privé de l'Est Lyonnais (HPEL) à Ramsay Générale de Santé*.

"Nous avons mis dix ans pour le créer et l'ouvrir en février 2009 à Saint-Priest. J'ai fait ma partie. A d'autres de poursuivre son développement", confie à Acteurs de l'économie-La Tribune, Jean-Loup Durousset, président fondateur de Noalys.

"Plusieurs candidats se sont manifestés. Il y a des années que nous nous connaissons et coopérons avec Ramsay Générale de Santé, un acteur de grande qualité, présent dans l'agglomération lyonnaise depuis longtemps".

Le prix de la transaction n'est pas dévoilé : "L'accord que nous avons trouvé satisfait l'un et l'autre", assure Jean-Loup Durousset. "C'est une bonne opération pour chacun".

Devenir un leader sur le territoire lyonnais

HPEL compte 40 lits de chirurgie, 28 lits de médecine et 64 lits de soins de suite et réadaptation complétés par 39 places en ambulatoire. L'établissement, réputé pour son traitement des patients amputés, apportera entre 21 et 22 millions d'euros de revenus additionnels et des perspectives de synergie à Ramsay...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :