Biotech : la startup Neolys Diagnostics lève 800 000 euros

 |   |  372  mots
(Crédits : DR)
La startup lyonnaise, qui s'attaque aux effets secondaires des radiothérapies, a annoncé une levée de fonds de 800 000 euros. De quoi foncer vers le marquage CE, signe de commercialisation du produit, avant une développement international.

800 000 euros. C'est le montant de la première levée de fonds annoncée ce jeudi par la jeune pousse Neolys Diagnostics. Cette startup biotech, pur produit de l'écosystème lyonnais (Pulsalys, Clara, Réseau Entreprendre, etc) propose aux radiothérapeutes d'adapter les traitements en fonction de la radiosensibilité individuelle du patient, et de celle de ses cellules tumorales.

Lire aussi : Startup : Neolys Diagnostics révolutionne la radiothérapie

Cela permet de limiter le risque des effets secondaires tout en optimisant l'efficacité du traitement. Pour cela, elle analyse après une biopsie, le comportement des protéines dans des cellules saines et tumorales, exposées à une radiation protocolaire.

Quatre partenaires financiers

Cette première levée de fonds, qui intervient après une cagnotte de 1,2 million d'euros liée à des victoires dans des concours, apport personnel ou subventions -,  a été réalisée auprès de quatre acteurs : la plateforme de crowdequity Wiseed (au moins 400 000 euros), de Health Angels -un groupe de business angels régional spécialisé dans la santé-, de Pulsalys, et de BpiFrance.

"Ce montant va permettre de poursuivre nos essais cliniques dans l'optique...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :