L'Europe renouvelle son soutien à Euronews, NBC arrive

 |   |  514  mots
(Crédits : Laurent Cerino/ADE)
Le Collège des commissaires se réunissait hier, mardi 14 février, afin de statuer sur le partenariat de la Commission européenne avec Euronews. Après les échanges et les garanties apportées par la chaîne d'information paneuropéenne, la décision a été prise de renouveler l'accord bilatéral pour les quatre prochaines années. Dans le même temps, NBC News a annoncé entrer au capital de la chaîne.

L'actualité s'est bousculée mardi 14 février pour la chaîne d'information européenne. Le Collège des commissaires statuait à Strasbourg sur le partenariat de la Commission européenne avec Euronews. Après les échanges et surtout les garanties apportées par la chaîne, la décision a été prise de renouveler l'accord bilatéral pour les quatre prochaines années qui devrait être en moyenne de 24 millions d'euros par an.

Elle avait déjà annoncé apporter son soutien pour 2017, d'un montant de 18 millions d'euros pour la production de contenus, entre autres.

Garanties

Mais avant de pouvoir le confirmer, la Commission a voulu obtenir par écrit et à sa demande - c'est la raison pour laquelle l'accord a été repoussé, nous indique la Commission -, les garanties de la direction d'Euronews d'un "engagement de la chaîne pour une information impartiale, pluraliste et indépendante" ; "la conservation du multilinguisme" ; "d'aucune incidence après l'accord avec NBC sur la qualité du contenu ni de conséquences négatives directes sur le personnel" ; "que les futures nominations de la chaîne tiendront compte d'une connaissance des affaires de l'Union européenne et de la gouvernance" ; enfin "que le...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/02/2017 à 19:35 :
Hé oui c'est important la propagande. La forme, toujours la forme, encore la forme...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :