Emmanuel Gonon : "Le savoir-être entrepreneurial est fondamental"

 |   |  1133  mots
(Crédits : DR)
Ce soir, le Parc OL accueille 1 000 personnes à l'occasion de la seconde édition de la Waoup Innovation Night (WIN). Emmanuel Gonon, président de Waoup Factory et membre fondateur de Waoup Shaker - l'association organisatrice de la WIN - dresse un bilan positif de la première édition. Il revient également sur l'importance de la créativité des collaborateurs en entreprise, qui doivent devenir "entrepreneurs d'eux-mêmes". Mais aussi sur la façon dont les entreprises doivent assurer leur transformation pour survivre.

Acteurs de l'économie - La Tribune. En juin dernier, se tenait la première édition de la Waoup Innovation Night (WIN) au sein de la Halle Girard. Le but ? Faire émerger une conscience d'entrepreneuriat. Quel a été le bilan de cette édition, en termes de retombées ?

Emmanuel Gonon. 1 000 personnes ont travaillé autour de 20 thématiques d'innovation. Au total, 1 000 idées ont émergé. Nous les avons ensuite filtrées et évaluées au cours d'événements plus petits. Finalement, nous avons retenu 60 concepts, qui ont ensuite été diffusés en open source.

Mais nous pouvons aussi dire que nous avons sensibilisé ce millier de personnes à cette notion d'agir, de se mettre en mouvement. On n'a pas envie de promettre que tout le monde pourra devenir entrepreneur, car il existe des dimensions de résilience et de réseau chez l'entrepreneur, mais l'important est de réveiller les consciences.

Pourquoi la notion "d'agir" est-elle si importante, aujourd'hui, dans le monde de l'entreprise ?

Nous vivons dans un monde de plus en plus rapide, qui demande davantage d'agilité. Les vérités d'hier ne sont pas celles de demain si bien que les schémas préétablis existent moins longtemps. Les instructions qui...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/12/2016 à 9:49 :
Merci Emmanuel pour cet article inspirant. Après le développement du savoir faire et du savoir être, le savoir agir est la prochaine "compétence" à cibler. Ce passage à l'acte avec liberté, autonomie, responsabilité, engagement, motivation... sera conditionné par le sens :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :