Euronews  : Naguib Sawiris veut développer le numérique

 |   |  381  mots
Le futur siège d'Euronews à Lyon-Confluence
Le futur siège d'Euronews à Lyon-Confluence (Crédits : DR)
Le milliardaire égyptien Naguib Sawiris est entré en négociations exclusives pour prendre le contrôle de la chaîne Euronews créée par l'UER. La finalisation est prévue d'ici à deux mois. Les actionnaires publics devraient disposer d'un droit de véto.

Le milliardaire égyptien, Naguib Sawiris, qui s'apprête à investir 35 millions d'euros dans Euronews, a précisé qu'il voulait consacrer cet argent au développement de la marque dans le numérique, lors d'une téléconférence relayée par Reuters et organisée ce vendredi.

Droit de véto des actionnaires publics

De son côté Michaël Peters, président du directoire de la télévision a réaffirmé que les actionnaires publics, en particulier les 23 chaînes publiques, dont France-Télévision (22,84 % du capital aujourd'hui) et la Rai italienne (20,56 %), auraient un droit de véto pour empêcher tout bouleversement de la ligne éditoriale. Celui-ci a également annoncé la création d'un nouvel organe de contrôle pour les mêmes raisons.

Michaël Peters, a été mandaté par le conseil de surveillance d'Euronews (présidé par Paolo Garimberti), le 26 février, pour mener les négociations exclusives en vue de l'entrée au capital d'une des sociétés de la famille Sawiris.

Avec un apport de 35 millions, sous forme d'augmentation de capital, celle-ci contrôlerait « 53 % de la chaîne » d'ici à deux mois, sous réserve que les négociations aillent jusqu'au bout. La recherche d'un investisseur  pour financer le plan stratégique de développement mis en place en 2014 avait été confiée à la Banque Lazard,.  « Parmi les nombreuses marques d'intérêt reçues, l'offre faite par Naguib Sawiris a été sélectionnée comme répondant le mieux à l'ensemble des exigences », indique un communiqué d'Euronews.

52 millions de chiffre d'affaires

Créée en 1993, par l'Union Européenne de Radio-Télévision (UER), Euronews, est disponible en 13 langues et fournit une couverture mondiale des informations produites par « 600 journalistes originaires de plus de 30 pays ». La chaîne a réalisé, en 2013 (dernier exercice publié), un chiffre d'affaires de 52,48 millions d'euros et un résultat net de 1,129 million d'euros contre respectivement 60,04 millions et 1,84 million en 2012.

Implantée depuis l'origine à Ecully, dans la banlieue lyonnaise, son déménagement dans le quartier Confluence est prévu en mai ou juin, échéance qui pourrait être repoussée après l'été. La Métropole de Lyon, le département du Rhône et le Conseil régional qui ont soutenu cette installation détiennent ensemble une participation de 5 %.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/02/2015 à 15:57 :
Un paquet de cigarettes en plus après La Mancha. Espérons pour les employés d'Euronews qu'il fasse de meilleurs choix de gestion

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :