Comment l'ESC Clermont séduit à nouveau les étudiants

 |   |  1235  mots
(Crédits : Pierre Soissons)
À l’aube de son centième anniversaire, qu’il fêtera à l’occasion de toute son année scolaire 2018-2019, le Groupe ESC Clermont renoue, après plusieurs années chaotiques, avec l’attractivité. Et redouble d'ambitions.

En cette rentrée 2018, les voyants sont au vert pour le groupe ESC Clermont. L'école de commerce centenaire, implantée au cœur de Clermont-Ferrand, accueille près de 1 420 étudiants en formation initiale. Une croissance portée par une montée progressive du nombre d'élèves issus des classes préparatoires (+60 % par rapport à 2017), mais surtout du nombre de candidats reçus en admission parallèle (étudiants déjà titulaires d'un Bac +2/3 ou 4). Un "record" pour l'établissement, qui n'avait pas atteint ce niveau depuis 2012. 

Une date charnière dans l'histoire de l'école, qui avait choisi la stratégie de l'association, en fusionnant avec l'ESCEM, l'ESC Amiens et l'ESC Bretagne Brest pour créer le campus FBS (France Business School). Un échec cuisant dont elle sortit, deux ans plus tard, non sans mal.

"Nous sommes sortis de cette période toxique avec bonheur. Il fallait arrêter les frais rapidement pour sauver notre réputation et relancer notre école. Sans refaire l'histoire, la qualité de notre enseignement n'a pas été remise en cause sur le marché du travail et l'ensemble de nos diplômés n'ont pas souffert", avance Françoise Roudier, directrice générale du Groupe ESC Clermont, qui...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :