Jean-Claude Lavorel remet un pied dans la santé

 |   |  746  mots
(Crédits : DR)
A 70 ans, l'ancien patron de LVL Medical replonge dans le monde de la santé. Parallèlement à la constitution de son groupe hôtelier, il vient de signer la seconde acquisition de Lavorel Medicare France. Et affiche des ambitions nouvelles.

"Pourquoi je reviens dans le secteur de la santé ? Parce que j'aime ça ! ". Lorsqu'il revendait le groupe de prestation de soins à domicile LVL Medical à Air Liquide contre 316 millions d'euros en juin 2012, on aurait pu penser que Jean-Claude Lavorel se retirait définitivement du monde de la santé.

Sa nouvelle vie est ailleurs, avec une reconversion dans l'hôtellerie, via son groupe Lavorel Hotels - même s'il a conservé, lors de la cession, le contrôle capitalistique de Bonitas, la filiale allemande de LVL Medical, sans pour autant participer plus directement au pilotage de l'entreprise.

Mais à 70 ans, l'entrepreneur replonge avec un nouveau groupe, Lavorel Medicare France. Une première pierre a été posée avec l'acquisition, en 2015, d'une première société d'une trentaine de salariés, Apotecnia-Kelis, spécialisée dans la distribution de dispositifs médicaux à usage unique.

" Après avoir passé plus de 40 années dans ce secteur, c'est difficile de tirer un trait définitif sur ce métier passionnant," commente Jean-Claude Lavorel.

Une activité désormais complétée par le rachat d'Innoset (40 collaborateurs, 3,8 millions d'euros de chiffre d'affaires), une PME de la région toulousaine de fabrication de sets de soins stériles, eux aussi à usage unique.

Acteur "majeur et reconnu" de la santé

Premier objectif : remettre de l'ordre dans Innoset.

"L'entreprise est aujourd'hui légèrement déficitaire. Nous souhaitons en faire un leader du secteur qui réalise environ 15 millions d'euros de chiffre d'affaires par an. Il existe un marché, et une nouvelle réglementation a rebattu les cartes dans le secteur. Pour l'instant, Innoset vend 70% de ses produits à des acteurs privés, qui sont d'ailleurs nos anciens concurrents de l'époque LVL Medical. L'idée est de renforcer notre offre auprès des établissements publics."

Jean-Claude Lavorel ne cache pas son ambition : Lavorel Medicare entend devenir un acteur "majeur et reconnu " dans le secteur de la santé.

"Mais l'idée n'est pas de refaire la même chose que LVL Medical", prévient-il.

"On va y aller étape par étape en intégrant d'autres entreprises complémentaires. Dans mon esprit, le groupe pèsera une cinquantaine de millions d'euros dans cinq ans ".

Gestion en famille

En revenant de manière " active" dans le monde de la santé, Jean-Claude Lavorel gère, comme à son habitude, ses affaires en famille.

Auprès de lui depuis de...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :