Quand le partage de compétences fait grandir PME et grands groupes

 |   |  451  mots
(Crédits : ColiN00B)
Deux chercheurs de Grenoble École de management vont travailler avec la structure instigatrice Alliance et Territoires afin d'offrir un crédit scientifique et de montrer les effets de l'échange de compétences entre grandes entreprises et PME. Les résultats seront connus en 2019.

Partager les compétences entre grands groupes et PME. Telle est l'ambition portée depuis 2015 par le programme Alliance et Territoires peut constater depuis 2015. Ce dispositif permet aux premières de mettre à disposition des moyens humains pour accompagner et faire grandir les secondes qui n'en auraient ni les ressources ni les moyens, sur des projets précis. Après plusieurs mois d'expérimentation, la structure lyonnaise a souhaité obtenir un regard scientifique "afin de monter la pertinence de cette innovation d'apprentissage collaboratif, car on apprend beaucoup en partageant les pratiques", précise Tanguy Deglise, président de l'association Alliance et Territoires.

Crédibilité

Avec ses propres données, l'association ne peut que constater les bienfaits de son concept PME Boost Innov à chaque promotion dont la durée est étalée sur six jours et demi répartis sur trois mois.

"Nous avons déjà fait plus de 100 heures de partage de compétences, et plusieurs événements ont intéressé des centaines de salariés", souligne celui qui est également vice-président et DRH de Boehringer Ingelheim. Mais pour asseoir la crédibilité et prouver ses effets, la structure s'est associée à Grenoble...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :