AS Saint-Étienne : Centre de formation, l'avenir en vert

 |   |  715  mots
(Crédits : ADE)
Érigé pendant de nombreuses années comme un modèle, le centre de formation de l'AS Saint-Étienne a perdu au fil du temps de sa superbe, conséquence d'une stratégie d'entreprise axée sur le court terme et les résultats immédiats. Alors que cet aspect est désormais un levier majeur de la compétitivité sportive et économique de tous les clubs français, cette ancienne locomotive verte veut retrouver des couleurs.

Pour lire l'entretien, profitez de notre offre d'essai d'un mois gratuit http://bit.ly/ActeursFullAccess

Longtemps classé et reconnu parmi les meilleurs centres de formation français, le centre de l'ASSE se situe aujourd'hui dans le ventre mou (15e place) du classement établi annuellement par la Fédération française de football. Les locomotives de la première division, l'Olympique Lyonnais, l'AS Monaco et le Paris Saint-Germain, le dominent et ont pris une longueur d'avance avec des budgets avoisinant les dix millions d'euros.

Une position inconfortable pour le club stéphanois, conséquence d'une politique de formation réduite à son strict minimum depuis quelques années. De 2010 à 2015, ses dirigeants ont ainsi préféré remettre à flot le club qui sortait d'une période difficile à tous les niveaux. Stéphane Tessier, directeur général et à la manœuvre durant cette période pour conduire la stratégie, confirme que « ma mission prioritaire était d'abord de faire revenir Saint-Étienne sur les rails. Ce fut d'ailleurs au-delà de ce que je pensais faire ». Néanmoins, la formation n'était pas inscrite au programme de ce chantier alors même qu'elle continuait à apporter quelques résultats...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :