Clap de fin pour le cluster logistique Rhône-Alpes

 |   |  549  mots
En 2014, le conseil régional avait privé ce cluster de la dite labellisation et ce faisant, mit fin aux subventions qu'il lui allouait.
En 2014, le conseil régional avait privé ce cluster de la dite labellisation et ce faisant, mit fin aux subventions qu'il lui allouait. (Crédits : Jean-Louis Zimmermann)
Retoqué lors des évaluations de la performance des clusters réalisée en 2014 et depuis privé de subventions régionales, le cluster logistique n'est pas parvenu à trouver sa place. Sa dissolution a été actée.

Dans l'univers de la logistique, la nouvelle n'a surpris personne. Arc-bouté sur ses positions, incapable de trouver des accords avec les autres organisations de la filière logistique régionale, le cluster logistique a, selon les informations d'Acteurs de l'économie - La Tribune, mis fin à son existence mi-mars. L'épilogue d'une courte histoire dont la conclusion semblait déjà écrite depuis trois ans.

En 2014, le conseil régional avait privé ce cluster de la dite labellisation et ce faisant, mit fin aux subventions qu'il lui allouait. "L'évaluation, qui porte jusqu'à fin 2013, avant le changement de gouvernance, a confirmé l'absence de dynamique positive et la faiblesse de la coordination des acteurs de la filière à l'échelon régional. Il sera mis fin au soutien de la Région au terme de l'année 2014", expliquait Jean-Louis Gagnaire, alors vice-président de la région Rhône-Alpes, en charge de l'économie.

Pas d'alliance possible

Depuis, les équipes du cluster ont tenté tant bien que mal de sauver la face. Porté à la présidence en mars 2014, Eric Bonnac a affirmé vouloir rompre avec le précédent président, Noël Comte dont l'action était contestée. Il a engagé des négociations avec...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :