Covid-19 : Renault Trucks met à l'arrêt ses quatre sites de production français

 |   |  228  mots
(Crédits : Renault Trucks)
Le constructeur de poids lourds Renault Trucks annonce interrompre sa production en France.

Après Michelin, Renault ou PSA, c'est au tour du constructeur de poids lourds Renault Trucks de fermer ses quatre sites de production.

L'industriel suspend ses activités "jusqu'à nouvel ordre en fonction de l'évolution de la situation sanitaire", comme il l'indique dans un communiqué.

Le constructeur de poids lourds met ainsi en chômage partiel près de 4 500 salariés de ses sites de production de Lyon, Bourg-en-Bresse, Blainville-sur-Orne et Limoges. Il maintient néanmoins l'activité de ses équipes commerciales et de recherche et développement en télétravail et "garantie la continuité de ses activités de dépannage et de réparation", comme le décret des activités autorisées lui permet.

Hésitations

Cette décision intervient après quelques jours d'hésitations, où la direction du groupe avait d'abord envisagé la poursuite d'activité tant que les pièces étaient disponibles grâce à des mesures strictes d'hygiène (masques, éloignement des postes de travail, éviction des cas suspects) comme le rapporte le syndicat Sud sur son site d'information. Elle a finalement opté pour la fermeture temporaire.

Ce coup d'arrêt intervient alors que Renault Trucks avait réussi à "maintenir ses positions en 2019 dans un marché turbulent", comme il l'indiquait à la publication de ses résultats début mars. Il détient 27,9% de part de marché avec 24 621 unités facturées (+2 %) en 2019.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :