Thiers : Fischer-Bargoin investit dans une centrale à filtration écologique

 |   |  377  mots
(Crédits : DR)
Spécialisé dans la fabrication de couteaux et de fusils à aiguiser, Fischer-Bargoin s'équipe d'une centrale à filtration qui améliore le traitement écologique de ses déchets métalliques.

Spécialisée dans la fabrication de couteaux et de fusils à aiguiser, Fischer-Bargoin annonce un investissement de 140 000 euros dans une centrale à filtration. Ce nouvel équipement va permettre de traiter les rejets en aval de la fabrication.

"Toutes les eaux des machines vont collectées et passent par notre centrale qui filtre tous les déchets afin qu'ils soient mieux valorisés. Les résidus métalliques sont séparés des eaux, ce qui n'était pas le cas jusqu'à maintenant. Grâce à cet investissement, nous allons améliorer la valorisation de nos déchets finaux et minimiser notre impact environnemental en les divisant par deux. L'engagement écologique est devenu une nécessité dans nos métiers. Nous en sommes pleinement conscients", explique Lionel Raynaud, président de Fischer-Bargoin.

"Démarche de progrès continu"

Ce jeune chef d'entreprise illustre parfaitement la passion d'une famille perpétuée dans l'univers de la coutellerie depuis 1859. Lionel Rauanyd, 6ème génération à la barre de l'atelier, place la création, l'innovation et la modernisation de l'outil de production au cœur de son développement. "Chaque année, nous investissons de manière importante dans l'amélioration de notre outil de production", comme cela a été fait avec l'agrandissement, la modernisation et l'aménagement du bâtiment porté à une surface totale de 5000 m2 l'an dernier.

"Étant donné que nous fabriquons près d'un million de pièces à l'année au cœur de nos ateliers, il nous faut innover en permanence. L'entreprise s'inscrit dans une démarche de progrès continu, elle a misé sur l'arrivée d'un responsable qualité et a obtenu la certification Iso 9001 en 2018. Nous sommes une petite PME de 50 salariés qui doit constamment faire évoluer son savoir-faire pour répondre aux attentes des différents marchés", poursuit-il.

Grâce à ce nouvel investissement, l'entreprise est en bonne voie pour obtenir la certification ISO 14 001, une norme de certification environnementale internationale qui définit des règles d'intégration des préoccupations environnementales dans la production.

"Nous nous sommes beaucoup investis dans le Made in France pour démontrer notre capacité à mettre sur le marché des produits premium. Nos clients doivent désormais savoir que nous sommes également engagés dans le combat pour l'environnement", conclut-il.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :