Le CETIAT investit dans une nouvelle plateforme d'essais

 |   |  429  mots
(Crédits : DR)
Le Centre technique des industries aérauliques et thermiques (CETIAT) investit dans une nouvelle centrale de traitement d'air pour répondre aux besoins du marché.

Reproduire les conditions climatiques d'un espace donné, qu'il soit industriel ou tertiaire, pour évaluer ses performances : telle est l'ambition de la nouvelle plateforme d'essais de Centrales de Traitement d'Air (CTA) construite par le Centre technique des industries aérauliques et thermiques (CETIAT) sur son site de la Doua, à Villeurbanne, près de Lyon.

La seule plateforme de ce type détenue, en France, par un organisme indépendant permet d'opérer des essais de plusieurs natures, comme par exemple des centrales de traitement d'air, des systèmes de récupération de chaleur ou encore des échangeurs de chaleur air/eau.

Elle vient ainsi compléter l'offre de l'organisme d'études, d'essais et d'étalonnages, déjà présent sur le marché aéraulique, thermique et acoustique.

"Pari sur l'avenir"

Le CETIAT entend ainsi "répondre à la croissance des marchés des CTA, notamment sur la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique", argumente le centre. Il vise les industriels du secteur de la ventilation, mais aussi les collectivités locales, les centres médicaux, etc.

Il contribuera également à "l'amélioration des performances énergétiques et à répondre aux enjeux de la qualité de l'air".

"Avec ce...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :