MND annonce un redressement de sa situation financière

 |   |  1149  mots
(Crédits : DR)
L’été n’aura pas été de tout repos pour le spécialiste des équipements de montagne MND. Après avoir réalisé un chiffre d’affaires de 87,6 millions d’euros lors de son dernier exercice, la société a dû entreprendre, en urgence, une série de mesures pour rééquilibrer sa situation financière. Car malgré un carnet de commandes plein, les investissements en R&D et sur le volet commercial ont grevé les comptes de la société, qui affichait à la clôture de son dernier exercice, en juin dernier, 1,6 million d’euros de pertes ainsi qu’une dette accumulée de 67,2 millions d’euros.

Fin juillet, l'un des leaders de l'aménagement de montagne, MND (Montagne et Neige Développement), a demandé la suspension de la cotation de son action à Euronext. La société, qui emploie 375 salariés (dont 235 en France) avait accumulé une perte de 1,6 million d'euros et une dette de 67,2 millions d'euros lors de son dernier exercice.

Car, malgré un carnet de commandes rempli (180 millions d'euros) et l'ambition de doubler son chiffre d'affaires d'ici 2020 pour atteindre 150 millions d'euros, la société fait les frais de son développement sur un grand nombre de marchés : transport par câble, technologies d'enneigement, sécurisation des domaines skiables et développement d'une offre de loisirs toute saison...

 "Le groupe a connu ces dernières années une croissance de 15 % par an en moyenne, couplée à une hausse des investissements en R&D de l'ordre de 15 millions d'euros en l'espace de cinq ans, avec un niveau de rentabilité qui n'était pas encore autosuffisant pour les financer", résume Xavier Gallot-Lavallée, le fondateur et président de la société.

Besoin de fonds de roulement

Avec 5 sites de production, 8 filiales de distribution internationales et 30 distributeurs dans le...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :