Carbios lance une production de bouteilles en PET biorecyclées

 |   |  420  mots
(Crédits : DR)
Après avoir mis au point un pilote capable de déconstruire les polyéthylène téréphtalate (PET) usagés, la startup auvergnate Carbios lance une production à plus grande échelle sur le site de Kem One, dans la Vallée de la Chimie, près de Lyon.

Montre en main, il faut 16 heures aux enzymes sélectionnées par la startup auvergnate Carbios pour déconstruire les polyéthylène téréphtalate (PET) usagés. Et ainsi obtenir une matière première aux propriétés identiques au PET vierge et recyclable à l'infini.

La preuve tient en une bouteille produite à partir de ce PET 100 % biorecyclé.

"Notre procédé fonctionne à l'échelle pilote. Nous avons produit 30 bouteilles. Nous allons maintenant construire un démonstrateur industriel sur le site de Kem One dans la vallée de la chimie, à Lyon, pour définir les paramètres à prendre en compte pour les cessions de licence", explique Benjamin Audebert, responsable des relations investisseurs.

Les premières licences sont annoncées en 2022 en Europe, puis dans le monde.

"Nous nous adressons à un marché en croissance supérieur à 100 milliards de dollars à l'échelle mondiale", indique Benjamin Audebert pour évoquer le potentiel de chiffre d'affaires de Carbios.

La technologie semble d'autant plus prometteuse qu'elle ne nécessite pas de gros investissements.

"Notre solution n'implique pas de construire de nouvelles entités industrielles, les producteurs de PET ont juste à ajouter un élément à...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :