Burelle SA bat encore des records

 |   |  401  mots
(Crédits : DR)
Le groupe lyonnais, qui contrôle la Compagnie Plastic Omnium, a présenté ce matin, lors de son Assemblée générale, des résultats financiers jugés "excellents". Et prépare l'avenir en confirmant le recentrage à 100% de ses activités sur le secteur automobile et sa volonté de se séparer de sa division "Environnement".

Les années se suivent et se ressemblent pour Burelle SA. Le groupe familial lyonnais, qui compte la Compagnie Plastic Omnium comme principal actif, vient de présenter une nouvelle année record à ses actionnaires grâce avec une forte croissance de son chiffre d'affaires (8 milliards d'euros, +15%) comme de son résultat net part du groupe (près de 250 millions d'euros, +32%).

"En 70 années d'existence, la situation n'a jamais été aussi bonne. Ce n'est que du bonheur", souligne Jean Burelle, le président directeur général de Burelle SA et fils du fondateur, Pierre Burelle.

Un bonheur qui n'est pas dû au hasard, mais à la croissance des deux principaux métiers de Plastic Omnium, la fabrication de systèmes extérieurs (pare-chocs, etc.) et de systèmes à carburants pour l'automobile.

Deux marchés où la Compagnie occupe une place de numéro un mondial avec un portefeuille client garni de quelque 80 constructeurs mondiaux. Des positions qui vont être encore renforcées cette année, avec la montée prévue, sous réserves de l'accord des autorités de la concurrence, de 33,33% à 66,66% au capital d'HBPO, le leader mondial des blocs-avant qui devrait réaliser plus de 2 milliards d'euros de...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :