Pourquoi Philips Lighting cessera de produire en France

 |   |  664  mots
Les salariés de l'usine de la Motte-Beuvron se sont rendus à Orléans le 1er septembre pour interpeller le Président de la République sur leur situation.
Les salariés de l'usine de la Motte-Beuvron se sont rendus à Orléans le 1er septembre pour interpeller le Président de la République sur leur situation. (Crédits : Salariés de Philips via Facebook)
Le fabricant mondial d'éclairage fermera ses deux dernières usines hexagonales, à la Motte-Beuvron, dans le Loir-et-Cher et à Miribel dans l'Ain, courant 2017. Ce projet de restructuration a été formellement présenté en début de semaine aux représentants du personnel. Coûts de production trop élevés en France, baisse de la demande et concurrence internationale justifient, selon la direction, ces délocalisations. 230 emplois sont menacés.

Philips Lighting, filiale du géant hollandais Royal Philips, arrêtera ses dernières activités de production en France, courant 2017. Ce projet de restructuration, dévoilé lors d'une réunion...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/11/2016 à 9:10 :
C'est vraiment dommage de voir une entreprise comme Philips arrêter ses productions en France sous prétexte de Salaires trop élevés en France !
A qui la faute ? Aux dirigeants de Philips, non, la faute est multiple et elle est déjà en premier imputable a cette Europe de l'inégalité sociale du monde du travail.
D'autre part, elle est due à la responsabilité des politiques qui assument pas leur devoir dans les appels d'offres a mettre en place une politique de préférence nationale comme ça existe dans de nombreux pays. Les décideurs doivent mettre impérativement des clauses permettant de comparer des choses comparables et notamment l'emploi Français qui se doit/devrait en priorité être défendu par les décideurs public (Mairies, Syndicat d'énergies, Conseils Généraux....). Enfin, a l' heure ou on parle d'environnement, est-ce normal et logique de faire venir des produits de l'autre côté de la planète alors que des fabricants Français locaux se voient privés de travail ? Personnellement, si j'ai un conseil à donner aux gens de Philips, ça serait de médiatiser le problème et de mettre les décideurs publics Français devant leurs responsabilités d'élus du peuple ! Il faut que la France se réveille et surtout pour les biens d'équipements publics qui sont quand même largement payés avec les impôts des Français qui ne veulent plus que leurs impôts servent à financer des entreprises étrangères alors que dans le même temps, des usines Françaises ferment leurs portes. Grâce au marché Français, Philips a été le leader mondial dans le domaine de l' Éclairage en développant des solutions et des technologies de pointes en Éclairage, c'est vraiment dommage d'en arriver à fermer de telles usines fleuron mondial du savoir faire Made in France.
a écrit le 07/09/2016 à 19:44 :
@ BONSOIR : Ne paniquez pas.... ne paniquez pas la gauche bourgeoise est au pouvoir après avoir démoli le code du travail les acquis sociaux HOLLANDE et sa clique s'empresse de faire plaisir au patronat M. GATTAZ est enchanté du soutien que lui apporte VALLS pour des licenciements massifs : en 2017 votez HOLLANDE !
a écrit le 07/09/2016 à 18:57 :
Les pétitions sur facebook ne donneront rien, les décideurs n'en ont rien à foutre, rien ne vaut les manifestations, mais c'est plus fatiguant c'est sûr...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :