Qui est André Genton, le président du directoire de Porcher Industries ?

 |   |  482  mots
(Crédits : Laurent Cerino/ADE)
A 56 ans, l'ingénieur chimiste ITECH prend les manettes du fabricant de textiles techniques et composites, ce lundi matin. Ce professionnel du secteur peut s'appuyer sur 25 ans d'expérience en gestion industrielle, majoritairement à l'étranger.

André Genton a été officiellement nommé président du directoire de Porcher Industries, le 3 juin au soir, dans la foulée de la finalisation de la prise de contrôle par Warwick Capital Partners de ce groupe familial isérois spécialisé dans les textiles techniques.

Depuis début 2014, ce Lyonnais de bientôt 57 ans (le 24 octobre prochain), marié et père de trois enfants, planche sur ce dossier dont il a effectué certains audits pour Perasta management, cabinet de consultants monégasques mandaté par le fonds anglo-saxon.

Le portefeuille d'innovations

Porcher Industries, "c'est un diamant qui ne demande qu'à être poli. Il possède un portefeuille d'innovations très large et d'avenir. Il faut redonner à l'entreprise une vision à long terme avec un cap", déclarait André Genton, à Acteurs de l'Economie-La Tribune, le 2 avril 2015.

A relire >> Porcher Industries : les étapes clés du dossier

A l'époque il n'était que le dirigeant "désigné" de l'industriel de Badinières, en Isère, dont il appréhende le métier sur le bout des doigts. Sa formation d'ingénieur à l'ITECH (Institut textile et chimique) de Lyon l'a préparé à une carrière largement consacrée aux matériaux composites "qui en sont seulement à ses débuts ", s'émerveille-t-il.

Ciba-Geigy, Hunstman

Chez Ciba-Geigy, qu'il intègre en 1987 il sera successivement responsable des ventes pour le marché France des composites et adhésifs, responsable du marketing (composites et sports loisirs) avant de partir à New York en tant que responsable marketing des composites structurels.

En 2000, à la faveur de la reprise de la division polymère de Ciba-Geigy par Hunstman Corporation il rejoint cette multinationale américaine. Il accède dans un premier temps à la vice-présidence de la branche "Huntsman Advanced Materials" puis à la présidence (en 2009) et, à ce titre, gère pendant trois ans, 2 300 collaborateurs et 1,5 milliard de dollars de ventes dans le monde. Il ne reste qu'un an (de 2012 à 2013) à la direction générale d'Axson (ancienne activité de Hexcel) qui ne correspond à ses attentes.

500 millions d'euros de ventes à 5 ans

Membre du comité de direction de la société qui organise les Journées européennes des composites (JEC) et de la direction de Plastics Europe, il n'a jamais cessé de garder des liens étroits avec cet univers qui le passionne. Et il connaît tous les grands clients de Porcher Industries, un groupe de 1 950 salariés (700 en France) et 305 millions d'euros de revenus 2016.

À pied d'œuvre depuis ce lundi 6 juin, il promet de rencontrer rapidement tout le personnel et de visiter, es-qualité, l'ensemble des usines en Europe, Asie et États-Unis d'Amérique (BGF).

"Des opportunités et des contrats nous ont échappé", du fait du retard accumulé dans le processus de cession, "mais d'autres se présentent déjà", se réjouit le nouveau patron. Et il espère amener l'entreprise à "500 millions d'euros de chiffre d'affaires à l'horizon de 5 ans, hors acquisition ".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/08/2019 à 19:30 :
Bonjour

J’aimerais avoir des nouvelles et le mail de André Genton.

Cordialement

Nathalie CARRION

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :