L'énergie, une épine dans le pied pour Emin Leydier

 |   |  665  mots
Le groupe Emin Leydier possède une papeterie à Laveyron, en nord Drôme.
Le groupe Emin Leydier possède une papeterie à Laveyron, en nord Drôme. (Crédits : A.T.)
Le papetier Canson, implanté à Annonay, connait actuellement des difficultés. Mais de l'autre côté du Rhône, à Laveyron, Emin Leydier profite de plus beaux jours. L'arrivée d'un fonds d'investissement américain a sauvé l'entreprise. Aujourd'hui, Emin Leydier peut investir, innover et recruter mais doit faire face à de nouvelles problématiques, comme l'énergie.

La papeterie Emin Leydier, implantée à Laveyron (Drôme), a connu par le passé des heures difficiles. Spécialisée dans la production de papier pour ondulé à base de recyclé et dans la fabrication d'emballages en carton ondulé, l'entreprise était même au bord de la cessation de paiement en 2009. C'était sans compter le soutien d'un actionnaire minoritaire. Le fonds d'investissement américain First Eagle prenait alors le contrôle du papetier. Point de licenciement, mais un gel des salaires, certains projets d'investissements stoppés et un plan d'économies de 10 millions d'euros, à tous les niveaux. Le siège social déménagera même de la Cité internationale, à Lyon, pour Villeurbanne.

Un appel aux politiques

Aujourd'hui, l'entreprise n'est pas encore "sauvée" mais elle est en bien meilleure santé et moins vulnérable. Le marché européen se porte également mieux. Son chiffre d'affaires s'élève à 350 millions d'euros. Pour autant, un avenir serein ne pourra se dessiner que lorsque certaines problématiques seront traitées. L'utilisation d'énergies fossiles est la première d'entre elle.

"Le coût de l'énergie a plus que doublé. Ce n'est pas identique chez nos concurrents. Nous perdons en...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :