Grand stade de l'OL, Jérôme Seydoux place ses pions

 |   |  1013  mots
Où va l'Olympique Lyonnais dirigé par Jean-Michel Aulas ?
Où va l'Olympique Lyonnais dirigé par Jean-Michel Aulas ? (Crédits : Laurent Cérino/ADE)
En devenant propriétaire de son nouveau stade, Jean-Michel Aulas, président de l'OL, prouve aux fonds étrangers propriétaires d'équipes, qu'il peut avoir les moyens de ses ambitions et devenir un grand. Mais à quel prix ? Avant dernier épisode sur les enjeux de ce projet unique en France qui suscite crispations, inquiétudes et doutes.

Cette ambition qui le conduit à faire des choix parfois judicieux, audacieux, mais risqués puisque depuis ces cinq dernières années, l'Olympique Lyonnais connaît une disette financière, conséquence de résultats sportifs décevants (et donc de baisse des droits audiovisuels, des revenus publicitaires, de billetterie, etc.).

Le stade des lumières doit ainsi permettre au club et à son président de se refaire une santé financière. « L'année a encore été très difficile », annonce Jean-Michel Aulas lors de l'assemblée générale annuelle du groupe, le 15 décembre dernier, avec un déficit de 26,4 millions d'euros pour la saison 2013/2014 pour cause notamment de la taxe à 75 % sur les hauts salaires et les joueurs non vendus.

Mais devant des actionnaires acquis à sa cause, il rassure puisqu'il leur dévoilera sa stratégie pour sortir le groupe du rouge :

« Retrouver une place en Ligue des Champions valoriser le potentiel de l'académie, refinancer l'Océane (Obligations convertibles en actions nouvelles et existantes) avant le 15 septembre, et accélérer la commercialisation du grand stade. »

jean michel aulas

137 M€ de pertes

En l'espace de cinq exercices, le club a perdu 137 millions d'euros, engloutissant...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :