Malerba innove dans les portes pour échapper à la guerre des prix

 |   |  412  mots
(Crédits : dr)
Malerba, ETI familiale de près de 500 salariés, investit toujours et encore. Le fabricant de blocs-portes métalliques et bois, présidé par Bruno Malerba, règne sur 100.000 mètres carrés d'usines entre Cours-la-Ville et Thizy-les-Bourgs, dans l'Ouest lyonnais.

L'industriel Malerba investit et embauche. Le fabricant de blocs-portes métalliques et bois agrandit encore son site de Cours-la-Ville en procédant à une extension de 3200 mètres carrés. Elle est dédiée au dernier né de ses produits, le Vit'UP. Avec cette technologie brevetée, « le dormant et la porte peuvent ainsi être posés à la fin du chantier et ne pas être soumis à d'éventuels dommages pendant les travaux. Le plus compliqué fut de trouver le système pour effectuer un montage rapide avec un tarif  compatible avec les attentes du marché », détaille Bruno Malerba, Pdg. Reste maintenant à convaincre les menuisiers et les poseurs qui ont leurs habitudes. Autre initiative, le groupe, qui a acheté en 2011 Montibert, un petit confrère local, s'équipe d'un centre de découpe de verre coupe feu, une activité sous-traitée jusqu'alors. Ces deux nouvelles unités seront opérationnelles en mars 2015 pour un budget de « 3 millions pour la première et un peu plus de 1 million » pour la seconde. Il sera procédé à une vingtaine de recrutements.

Balard et hôpitaux

Malerba dispose aujourd'hui de 100.000 mètres carrés de locaux industriels entre Cours-la-Ville et Thizy-les-Bourgs, communes...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :