Le groupe Zannier annonce un plan social en France

 |   |  288  mots
Le groupe fondé par Roger Zannier compte plus de 800 magasins en France et 500 à l'international.
Le groupe fondé par Roger Zannier compte plus de 800 magasins en France et 500 à l'international. (Crédits : YP)
Zannier, leader mondial de la mode enfantine (Saint-Chamond), va supprimer plus de 160 emplois en France et fermer certains de ses magasins. Le groupe fondé par Roger Zannier peine à rétablir sa compétitivité.

Le groupe texile Zannier a annoncé ce jeudi un projet de réorganisation qui devrait s'accompagner d'un Plan de sauvegarde de l'emploi (PSE). Le leader mondial de la mode enfantine (Catimini, Chipie, Levis kid...) basé à Saint-Chamond (Loire) envisage de supprimer plus de 160 emplois en France (dont 40 en magasins). Il va également proposer la modification de 60 contrats de travail.

Rapprochement de marques

La réorganisation prévoit un rapprochement de marques complémentaires « pour redresser la situation des marques en difficulté, et ainsi consolider notre portefeuille de marques ». Selon nos informations, les griffes Jean Bourget et Absorba devraient être regroupées et Chipie pourrait rejoindre le site de Levi's kids. De leur côté, Lili Gaufrette et Kenzo kids sont susceptibles de rejoindre le pôle haut de gamme de Rillieux-la-Pape.

Parallèlement à ces regroupements de marques, certains magasins déficitaires et « ne répondant plus aux exigences du consommateur » vont être fermés. Enfin les fonctions support du groupe doivent être adaptées au volume actuel d'activité.

Pas d'amélioration

« La concurrence s'intensifie et nous constatons qu'après une année 2013 déficitaire, l'année 2014 ne marque pas d'amélioration », constate le président du groupe Bernard Molter. En dépit de la cession récente de la marque IKKS, qui a permis d'alléger l'endettement du groupe de façon significative, celui-ci peine à rétablir sa compétitivité dans une contexte concurrentiel accru.

Le groupe fondé par Roger Zannier regroupe une dizaine de marques et emploie 3 500 collaborateurs dans le monde dont plus de la moitié à travers huit sites en France. Il compte plus de 800 magasins en France et 500 à l'international. De 700 millions d'euros de chiffre d'affaires, le groupe devrait tomber à 400 millions suite à la vente de la marque IKKS.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :