Eurotab, des tablettes par milliards

 |   |  330  mots
(Crédits : Eurotab)
Du comprimé javel de 1980, à la création de machines, Eurotab rayonne désormais dans 25 pays pour la fabrication de poudres à valeur ajoutée.

Eurotab s'est fait connaître du grand public en concevant la première pépite de café soluble pour Sara Lee, en 2009. Depuis, la pastille a été abandonnée par l'« Or du café », partie dans d'autres mains, mais l'aventure a été bénéfique pour la PME de Saint-Just-Saint-Rambert, dans la Loire. Sur le plan financier, déjà.

De plus, dans le sillage de ce qui était « une première », ce spécialiste de la compression des poudres en tablettes a noué des partenariats avec d'autres groupes agroalimentaires sur des projets concernant des boissons instantanées, et ce pour différents marchés. Olivier Desmarescaux, président du directoire, évoque également une collaboration,

« majeure dans le domaine des minéraux industriels, un produit extrait de la terre pour la chimie lourde et la pétrochimie ».

7 % du chiffre d'affaires en R&D

Autant d'applications qui paraissent loin du cœur de cible de l'industriel, pionnier du comprimé javel, dès 1980, ou encore des pastilles pour les lave-vaisselle ou pour la désinfection de l'eau. « Notre socle, c'est la mise en œuvre de poudres apportant de la valeur ajoutée. Nous consacrons 7 % de notre chiffre d'affaires à la R&D. Par exemple 80 % à 90 % de nos produits pour les lave-vaisselle ont moins de trois ans. Nous améliorons les formulations et proposons également des innovations de rupture sur les aspects, les formes », répond le dirigeant de l'entreprise fondée en 1957 par Jean Linossier.

En 2001, la famille Desmarescaux est devenue actionnaire majoritaire de cette PMI qui met au point les consommables (des milliers de tablettes) mais aussi les machines pour les fabriquer et dont elle peut céder les licences technologiques à certains clients. Elle revendique une croissance organique annuelle de l'ordre de 12 %, tirée, entre autres, par l'étranger qui absorbe 50 % de ses ventes. Le fabricant, qui compte 220 employés, s'est doté en 2013 d'une usine en Turquie pour servir la demande locale dynamique et au-delà, le Moyen Orient. Il rayonne dans 25 pays.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :