Logiciel : la startup Tilkee va accélérer aux côtés du géant américain Oracle

 |   |  780  mots
Sylvain Tillon et Tim Saumet, confondateur de Tilkee.
Sylvain Tillon et Tim Saumet, confondateur de Tilkee. (Crédits : Tilkee)
La jeune pousse lyonnaise va intégrer le programme d'accélération Cloud Startup Accelerator du géant américain du logiciel Oracle. Ce dernier va lui ouvrir son carnet d'adresses afin de booster son business, tout en lui apportant un support technologique. Une aubaine pour Tilkee, spécialiste de l'optimisation de la prospection et de la relance commerciale.

C'est un nouveau coup médiatique, et certainement un booste conséquent pour son business et sa technologie que s'apprête à vivre la startup Tilkee. La jeune pousse lyonnaise, qui propose un logiciel permettant d'optimiser la relance commerciale, va intégrer, aux côtés de cinq autres jeunes pousses*, l'accélérateur français de l'américain Oracle, géant de l'édition de logiciels aux quelque 120 000 salariés dans le monde et environ 40 milliards de dollars de revenus annuels. "Nous utilisons déjà trois de ses outils, qui sont au cœur de notre métier : l'outil CRM, un outil de marketing automation ainsi qu'un logiciel de générateur de devis. Cette nouvelle collaboration permet d'aller plus loin", justifie Timothée Saumet, cofondateur de l'entreprise lyonnaise créée en 2012 avec Sylvain Tillon.

Et pour cause. En intégrant le programme "Cloud Startup Accelerator", Tilkee, se verra accompagnée "de façon intense pendant 6 mois, puis un suivi sur trois ans". Deux leviers clés sont ciblés : le développement commercial et celui technologique. Deux ressources internes seront mobilisées par l'Américain pour remplir ces deux missions.

Regard tourné vers l'Angleterre et l'Allemagne

Le support...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :