Notation financière : Spread Research évolue pour mieux répondre aux marchés

 |   |  340  mots
Julien Rerolle, président de Spread Research.
Julien Rerolle, président de Spread Research. (Crédits : Laurent Cerino / ADE)
Depuis quelques mois, l'agence lyonnaise de notation financière Spread Research a fait évoluer son modèle et sa gouvernance afin de correspondre au mieux aux attentes du marché, mais également pour se donner une nouvelle dynamique.

"Nous sommes dans un paysage qui évolue rapidement, nous devons passer un cap, grandir et ambitionner une taille européenne en saisissant de nouvelles opportunités." Julien Rerolle, président de Spread Research et fondeur de la seule agence de notation financière installée à Lyon, en dehors des grandes capitales, a donc fait le choix de changer son actionnariat, en faisant entrer neuf investisseurs institutionnels (AG2R La Mondiale, Apicil, bpifrance, Siparex, etc.).

Ces derniers détiennent désormais 60 % du capital de l'entreprise et lui donne les moyens de développer l'infrastructure informatique et d'étoffer son équipe d'analystes et de commerciaux, composée à ce jour d'une vingtaine de personnes.

"L'objectif étant de doubler les effectifs à horizon trois ans", commente le président.

En début d'année déjà, Spread Research s'était rapprochée de l'agence EthiFinance, spécialisée dans la notation des ETI, en prenant 25 % de son capital, afin de renforcer son métier auprès de ce type d'entreprise. Puis récemment, elle a lancé une nouvelle marque (Spread Ratings) d'agence de notation de crédit "afin de répondre au besoin de financement à court terme, entre autres, de l'innovation...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :