Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes déroule son premier plan stratégique

 |   |  767  mots
(Crédits : Reuters)
Seulement 18 mois après avoir piloté une fusion inédite constituant la première banque à s'aligner sur le territoire régional, la Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes (BPAURA) dévoile le premier plan stratégique de sa jeune histoire, CRG 2020. Une feuille de route marquée par une forte volonté de transformation et de performance.

Évolution massive des usages, contacts prioritaires par un canal digital, baisse drastique de la fréquentation des agences bancaires traditionnelles, nouvelles typologies de clientèle, dérégulations et réglementations en leur défaveur, le secteur bancaire est en pleine mutation. 

Pour faire face à ce phénomène, la jeune BPAURA met en œuvre son premier plan stratégique, coconstruit avec près de 300 collaborateurs et s'appuyant sur les travaux d'une "étude d'opportunité et de faisabilité" interne.

"Les banques ne sont pas immortelles. Nous devons être en capacité de se remettre en question. Notre banque a bien avancé depuis la fusion. Mais il nous reste encore un réel travail de construction à réaliser en 2018-2019 pour grandir et réussir en 2020", souligne Daniel Karyotis, directeur général de la Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes.

Resserré sur 3 ans, "pour rester agile et être capable de pivoter tous les six mois si nécessaire", ce plan se mesure, certes par des facteurs financiers, + 19 millions d'euros de PNB entre 2017 et 2020, - 5,2 points de coefficient d'exploitation, mais surtout par une amélioration de facteurs qualitatifs : gains de 10 points de recommandation...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :