Le Crédit Agricole Loire Haute-Loire intensifie son soutien aux startups

 |   |  431  mots
(Crédits : Pierre Grasset)
Deux ans après sa création, le Village by CA Loire Haute-Loire, l'accélérateur de jeunes pousses de la banque éponyme, affiche complet. Près d’un million d’euros va être investi pour doubler sa surface.

22 : c'est le nombre de startups accompagnées par le Village By CA Loire Haute-Loire depuis sa création il y a deux ans. Sept d'entre elles ont levé des fonds, pour un montant total de six millions d'euros et 90% sont toujours sur pieds. Un premier bilan que "le maire" de l'entité, Christophe Balichard, juge satisfaisant.

"Nous choisissons nos startups en fonction de leurs ambitions et de leur avancement. Nous nous sommes rendu compte que pour être pertinents, nous devions cibler des structures générant déjà du chiffre d'affaires. Nous nous positionnons à la suite des incubateurs et des pépinières", rappelle-t-il.

En revanche, pas de secteur d'activité exclusif.

"Nous aurions pu faire un village axé seulement sur le design, la santé, ou la métallurgie puisque ce sont les grandes thématiques présentes sur le territoire. Nous avons préféré rester très ouverts afin de créer un véritable bouillon de culture", détaille Gérard Ouvrier-Buffet, directeur du Crédit Agricole Loire Haute-Loire.

Nouer des relations entre partenaires et startups

Au menu, un programme d'accélération dit "sur mesure" avec des entretiens individuels et des temps collectifs, des ateliers etc. Le budget de fonctionnement annuel de 300 000 euros est supporté à hauteur de 250 000 euros par les 16 partenaires du Village, le reste étant financé par les startups elles-mêmes.

Deux nouveaux partenaires viennent d'ailleurs de rejoindre les troupes : le bailleur social stéphanois Cité Nouvelle et la PME altiligérienne Gagne Park, constructeur de parkings aériens. Comme leurs homologues, engagés avant eux dans la Loire ou dans un des 31 autres Villages by CA implantés en France, ils espèrent nouer des relations fructueuses avec les jeunes pousses. Dans une logique gagnant-gagnant, insistent-ils.

Doublement de la surface

Bon nombre des startups accompagnées souhaitant profiter des services d'hébergement immobilier sur place, au cœur du quartier créatif de Saint-Etienne, le Village By CA Loire Haute-Loire a décidé d'accroître son offre. Dès l'été prochain, il disposera de 600 m² supplémentaires pour doubler sa surface, toujours au sein de l'ancienne Manufacture d'Armes, dans la continuité de ses locaux actuels.

Comme pour sa première implantation, Le Village sera locataire de ces espaces détenus par une SCI territoriale mais va investir près d'un million d'euros TTC pour l'aménagement.

"Nous pourrons ainsi accueillir 35 à 40 startups environ. Nous envisageons de laisser également à disposition de nos partenaires un espace de travail. Il y a du potentiel, nous devons faire en sorte d'aider ces futures pépites à émerger !", dévoile Gérard Ouvrier-Buffet.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :