2019 :  résultats semestriels "conformes aux objectifs" pour bioMérieux

 |   |  347  mots
(Crédits : © Glenn Duda / Reuters)
L'acteur mondial du diagnostic in vitro bioMérieux réalise un premier semestre 2019 en progression. Il s'inscrit pleinement dans les objectifs du groupe.

Le groupe lyonnais accélère. Après un premier trimestre de croissance modéré, BioMérieux clôture son premier semestre 2019 sur un chiffre d'affaires de 1 275 millions d'euros contre 1 169 millions d'euros au 30 juin 2018, soit une croissance organique de 5,5 % (9,1 % à données publiées) pour un résultat net de 141 millions d'euros, également en hausse de +4,7 %.

Une croissance toujours portée par le dynamisme de ses applications cliniques en biologie moléculaire (154,1 millions d'euros, +291 %) qui soutiennent fortement ce segment de ventes (83 % du total des ventes à 527,7 millions d'euros).

"bioMérieux réalise un premier semestre 2019 satisfaisant, en ligne avec ses objectifs et avec une activité plus dynamique au deuxième trimestre. Dans ce contexte, bioMérieux a su délivrer de solides résultats financiers au premier semestre et se montre confiante dans l'atteinte des objectifs de résultat opérationnel de l'année 2019", a déclaré Alexandre Mérieux, Président directeur Général de Biomérieux dans un communiqué.

L'Amérique Latine dope la zone "Amérique"

La "région Amériques" pèse toujours une part conséquente (44 % du chiffre d'affaires total, en progression de +10,9 %) dans le chiffre d'affaires du groupe. Si l'Amérique du Nord reste encore dynamique grâce à la gamme de biologie moléculaire, c'est l'Amérique latine qui réalise une croissance trimestrielle "vigoureuse, marquée par une solide progression de l'activité et par des augmentations de prix en Argentine en compensation de la dévaluation de la devise locale".

En retrait au premier trimestre, la zone Europe (y compris Moyen-Orient et Afrique) reprend des couleurs pour atteindre les 232 millions d'euros de chiffres d'affaires, en hausse de 2,3 %. Les ventes restent toujours soutenues dans la zone Asie Pacifique, grâce aux "bonnes performances de la Chine, l'Inde et des pays d'Asie du Sud-Est".

Poursuite des objectifs 2019

Dans ce contexte, bioMérieux indique "maintenir ses objectifs de croissance de l'activité et de profitabilité - sous réserve des conditions de marché à fin août 2019". Des signes encourageants mais qui n'ont pas fait l'unanimité à la Bourse de Paris, le titre clôturant à 73,1 euros, à -0.75%

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :