Un bon cru 2018 pour Groupama Rhône-Alpes Auvergne

 |   |  438  mots
(Crédits : DR)
Tous les indicateurs financiers sont au vert chez l'assureur de référence des exploitants agricoles, des collectivités et des associations, qui affiche un chiffre d'affaires de plus de 1 milliard d'euros.

Alors que le marché de l'assurance a enregistré une progression d'environ 2% de son activité l'an dernier, Groupama Rhône-Alpes-Auvergne a vu son chiffre d'affaires augmenter de 3% à 1.08 milliard d'euros. Une satisfaction pour les équipes régionales qui ont surperformé dans un contexte délicat.

La sinistralité a augmenté, les évènements climatiques ont été nombreux ", rappelle Francis Thomine, le directeur général de Groupama Rhône-Alpes-Auvergne.

Malgré cela, les résultats sont là. Le résultat social, en hausse de 21%, atteint 54 millions d'euros et le ratio de solvabilité se monte à 300%, soit trois fois plus que la norme imposée. Enfin, les capitaux propres atteignent 1,07 milliard d'euros. De quoi envisager l'avenir avec sérénité, même si la sinistralité - surtout les sinistres graves - sont des éléments avec lesquels il faut composer.

Les fondamentaux sont bons

Au-delà des chiffres, l'assureur qui revendique le leadership français sur le marché des exploitants agricoles ainsi que des collectivités et des associations se félicite de la bonne tenue de tous ces segments de marché.

La croissance de notre chiffre d'affaires est portée par les marchés agricoles, professionnels, entreprise et collectivités. Et nous parvenons à maintenir nos parts de marché sur le marché très disputé des particuliers retraités ", analyse le directeur général.

Dans le détail, les assurances (hors assurance vie), ont généré, l'année dernière, un chiffre d'affaires de 904,6 millions d'euros contre 878,6 millions d'euros en 2017. L'assurance des biens et responsabilité se hisse en tête et représente 67% de l'activité. L'assurance vie et la banque ont, quant à elles, totalisé 165 millions d'euros de chiffre d'affaires.

Acteur engagé dans l'économie locale

Fort de ses résultats, Groupama Rhône-Alpes-Auvergne entend jouer un rôle de plus en plus important dans l'économie locale.

Nous réinjectons plus de 900 millions d'euros par an sur notre territoire, en payant les sinistres, mais aussi via des investissements et au titre de l'emploi ", souligne Francis Thomine.

C'est ainsi que, contrairement à d'autres acteurs du secteur, Groupama privilégie l'implantation d'agences pour mailler le territoire.

Nous avons ouvert cinq agences l'an dernier et nous en avons rénové une cinquantaine comme chaque année. Nous croyons en l'humain, même si nous ne refusons pas d'utiliser les nouvelles technologies ", commente Jean-Louis Pivard, le président de Groupama Rhône-Alpes Auvergne.

L'objectif est de maintenir ce rythme en 2019. Ce réseau de proximité permet notamment au groupe mutualiste de prendre une part active à l'animation des territoires via le soutien d'initiatives sportives, culturelles ou économiques. Une dynamique locale à laquelle Groupama Rhône-Alpes Auvergne reste très attaché.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :