Enquête AMF : MND prend acte et veut avancer

 |   |  765  mots
(Crédits : Licence CC0)
Quelques semaines après son audition au sein de la commission des sanctions de l'AMF, la société Montagne Neige et Développement (MND) ainsi que son dirigeant viennent d'être condamnés à régler deux amendes pour un total de 550 000 euros. Xavier Gallot-Lavallée, son dirigeant, se réserve encore le droit de faire appel et souhaite se concentrer sur l'avenir, alors que la société vient d'enregistrer une croissance de 43% au dernier trimestre.

La société encourait 500 000 euros d'amende, elle aura finalement écopé de 400 000 euros, assortie d'une sanction pécuniaire de 150 000 euros pour son dirigeant, Xavier Gallot-Lavallée et de la publication de la présente décision sur le site Internet de l'Autorité des marchés financiers sur une durée de cinq ans.

Auditionné en avril dernier dans le cadre d'une enquête sur la période 2013-2014 ayant suivi son entrée en bourse, le dirigeant de MND avait eu l'occasion de défendre sa version des faits face à l'AMF.

Dans sa décision finale, publiée le 7 mai dernier, celle-ci a finalement retenu "des manquements aux obligations d'information ayant eu pour effet, d'une part, de tromper les investisseurs sur la destination des fonds qui seraient levés grâce à l'introduction en bourse, d'autre part, de soustraire à la connaissance de ces derniers la dégradation de la situation de Montagne et Neige Développement au regard des objectifs annoncés lors de cette opération pendant une période qui a duré plus de six mois (...)".

L'AMF reproche en outre au dirigeant d'avoir effacé 38 000 courriels qui auraient pu servir à des fins d'enquête, tandis que ce dernier évoquait "une erreur dans la...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :