Conversion vers l'électrique : Phoenix Mobility se prépare à monter en puissance

 |   |  991  mots
Phoenix Mobility développe des kits de conversion pour les moteurs thermiques dont la durabilité des cycles serait de 30 à 40% supérieure à une batterie classique.
Phoenix Mobility développe des kits de conversion pour les moteurs thermiques dont la durabilité des cycles serait de 30 à 40% supérieure à une batterie classique. (Crédits : DR)
La jeune pousse grenobloise Phoenix Mobility, spécialisée dans la conception de kits de conversion électriques pour les véhicules thermiques, vient de déménager à Saint-Martin-d’Hères pour s’installer dans un plus grand atelier. Elle se prépare à une forte montée en puissance de ses activités, compte-tenu de l’homologation à venir de son kit de conversion, consécutif à un arrêté ouvrant la voie au rétrofit depuis le début d’année.

Covid-19 ou pas, c'est une véritable explosion de la demande qu'anticipe la jeune pousse Phoenix mobility pour "le monde d'après". L'un de ses cinq cofondateurs, Antoine Desferet, parle même d'un environnement plus que jamais propice à l'éclosion du rétrofit. Car à la suite à la publication d'un arrêté au Journal Officiel autorisant le rétrofit d'un véhicule (sans ré-homologuation nécessaire par le constructeur) depuis le 3 avril dernier, les bons signes s'accumulent pour l'industrie.

"Les demandes de devis sur notre site se multiplient", confirme Antoine Desferet, qui comptabilise à ce jour près de 15 000 demandes émanant des particuliers et collectivités.

La jeune société, créée en juin 2018 par plusieurs anciens étudiants de l'INP Ense3 de Grenoble, attend d'une semaine à l'autre l'homologation de son premier kit de conversion auprès du Centre National de Réception des Véhicules (CNRV), l'autorité française désignée chargée de délivrer les homologations européennes des véhicules. Et vient également de boucler sa première levée de 600 000 euros auprès de business angels et family office, avec l'objectif d'atteindre au total les 2,5 millions d'euros d'ici fin 2020 en vue d'accélérer ses développements.

"

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :