Le projet Zero Emission Valley reçoit une subvention de 14,4 millions d'euros

 |   |  237  mots
(Crédits : DR)
Le projet visant à faire de la région Auvergne-Rhône-Alpes la première région de France à hydrogène reçoit le soutient financier de l'ADEME.

Dans le cadre du plan national Hydrogène, lancé le 1er juin 2018 par le Ministre de la Transition écologique et solidaire, l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME) vient d'accorder une aide de 14,4 millions d'euros au projet Zero Emission Valley, pour le compte de l'Etat. Elle est destinée pour les 2/3 aux installations de production (électrolyseurs) et de distribution (stations) ; le reste est dédié à l'acquisition de 200 véhicules professionnels supplémentaires.

"Notre ambition est de faire d'Auvergne-Rhône-Alpes la première région de France à hydrogène et d'être le catalyseur du déploiement de cette nouvelle technologie en Europe. [...] Nous sommes heureux que l'ADEME s'associe à cette démarche qui démontre que le développement économique et la création d'emplois ne sont pas incompatibles avec la préservation de l'environnement", déclare Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

La Région a lancé en 2017 le projet Zero Emission Valley porté par la joint-venture Hympulsion, une société aux multiples actionnaires public-privé, chargée d'assurer la production et la distribution d'hydrogène. Le projet Zero Emission Valley (ZEV) vise à déployer 20 stations de distribution d'hydrogène (dont 14 assureront également la production) et 1 000 véhicules professionnels roulant à l'hydrogène. La première pierre de la première station a été posée en juin 2019 à Chambéry. Une station temporaire à Clermont-Ferrand a été inaugurée en septembre dernier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :