La région Auvergne-Rhône-Alpes mise sur la filière hydrogène

 |   |  1017  mots
Ilustration d'une route solaire Wattway à Tourouvre.
Ilustration d'une route solaire Wattway à Tourouvre. (Crédits : COLAS-Yves SOULABAILLE)
Chambéry, élu territoire d'expérimentation de la mobilité à hydrogène, a inauguré une route solaire alimentant une borne de recharge de vélos et une autre pour voitures électriques. Une innovation qui s'intègre dans le programme Zero Emission Valley dans lequel la Région va investir 15 millions d'euros.

Article publié le 29 janvier 2018, mis à jour le 27 juin 2018.

Une avenue aux allures de route du futur. La portion de route solaire, inaugurée le 16 juin 2018 à Chambéry, suscite déjà curiosité et convoitise chez les voisins de la ville savoyarde.

D'apparence, le tronçon ne semble pas si innovant : il en existe une vingtaine en France. Mais sa particularité, c'est le double emploi de l'énergie emmagasinée par les panneaux solaires.

"Il s'agit de la première route solaire qui alimente à la fois une borne de recharge de vélos à énergie hydrogène et une borne de recharge de voitures électriques", lance fièrement Xavier Dullin, président du Grand Chambéry et de Chambéry grand lac économie.

Ce revêtement routier, prénommé Wattway, a été installé par le groupe Colas en collaboration avec l'Ines (Institut national de l'énergie solaire) et financé par un consortium d'acteurs publics. L'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME) a apporté 112 000 euros, la Région Auvergne-Rhône-Alpes 50 000 euros et le reste de l'addition a été réglé par Chambéry grand lac économie, soit 33 000 euros.

Une facture globale lourde pour l'installation de 68 m² de panneaux solaires,...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :