Sillia VL : deux offres solides en concurrence

 |   |  748  mots
(Crédits : Laurent Cerino/Acteurs de l'économie)
Le fleuron de l'industrie photovoltaïque français, Sillia VL, placé en redressement judiciaire, va-t-il s'en sortir ? Selon nos informations, deux offres fermes et solides, - l'une portée par un industriel toulousain, l'autre par un consortium international -, ont été transmises pour une reprise partielle de l'activité. Car un seul des deux sites, celui de Lannion, est concerné par les plans de cession. Le tribunal de commerce de Lyon pourrait statuer sur ce dossier lors de l'audience du 14 juin prochain. Décryptage.

Deux offres fermes et solides ont été déposées auprès de l'administrateur judiciaire pour acquérir des actifs corporels et incorporels de Sillia VL, selon nos informations. Cet ex premier fabricant tricolore de panneaux solaires, implanté à Vénissieux, dans le Rhône, et à Lannion, en Bretagne, a été placé en redressement judiciaire le 1 mars. Le tribunal de commerce de Lyon avait accordé un nouveau délai aux candidats intéressés, jusqu'au 7 juin. Dès le 24 mai dernier Recom Italia SRL, un acteur du marché du photovoltaïque, avait déposé un plan de reprise, qu'il a un peu modifié dans l'intervalle. La seconde proposition, nouvellement formulée, est portée par l'industriel toulousain Mecamidi SA associé à DT International, une société de droit suisse basée à Genève.

Recom Italia

Ces deux propositions, jugées sérieuses, se concentrent sur la reprise du site de Lannion, sans surprise. Recom Italia s'engage à garder 43 emplois sur 44 et le repreneur franco-helvétique 41 postes. L'un et l'autre émettent des conditions suspensives à lever dans les jours qui viennent.

Lire aussi : Solaire : Bruno Le Maire s'est saisi du dossier Sillia VL

Recom Italia SRL, détenu à 85 % par Recom and Co...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :