En Auvergne Rhône-Alpes, la consommation d'électricité stagne

 |   |  583  mots
(Crédits : DR)
En 2015, la consommation et la production d'électricité dans la Région restent presque identiques à l'année précédente. Même si les énergies renouvelables progressent, celles-ci restent marginales face au nucléaire, notamment en raison d'un parc trop limité, loin des objectifs fixés par le Schéma régional climat air et énergie.

Selon le bilan électrique RTE 2015 Auvergne Rhône-Alpes, la "consommation régionale enregistre une très légère hausse de 0,8 %, en prenant en compte la correction du facteur météo", dévoile Frédéric Dohet, délégué du territoire pour Réseau de Transport Électrique (RTE). Au total, les entreprises et habitants de la Région ont consommé 60 464 GWh en 2015.

Une hausse plus importante en Auvergne Rhône-Alpes

"Ces résultats confirment une stagnation de la consommation depuis plusieurs années", souligne-t-il. Celle-ci s'explique par "différents facteurs conjoncturels, mais aussi par la politique d'efficacité énergétique menée depuis plusieurs années".

Hors correction du facteur météo, la consommation enregistre une progression de 3,5 % par rapport à 2014. Elle est tirée par la grande industrie (+ 3,3 %, à 11 438 GHw) avec + 18 % pour la métallurgie, les PME/PMI (+ 2,2 %) et les professionnels et particuliers (+ 2,6 %).

Comparée au reste du territoire national (+ 0,5 % avec correction du facteur météo), la hausse de la consommation d'énergie est plus importante en Auvergne Rhône-Alpes, et ceux depuis plusieurs années :

"Ce résultat régional s'explique par une croissance démographique...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :