La Fraîcherie à la recherche d'un repreneur

 |   |  373  mots
(Crédits : DR)
Placée en redressement judiciaire, l'enseigne lyonnaise de découpe de fruits et légumes frais, installée dans des hypermarchés, est actuellement en discussion pour s'associer avec un "grand groupe".

La Fraîcherie recherche un repreneur aux reins solides. L'enseigne lyonnaise de découpe de fruits et légumes frais devant le client, installée dans 36 hypermarchés Auchan en France, a été placée en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Lyon et prépare sa cession.

Un adossement en vue au moment où La Fraîcherie (8,2 millions d'euros de chiffre d'affaires l'an dernier, 167 salariés) connaît une phase de forte croissance avec une accélération, ces derniers mois, de la création de nouveaux points de vente.

"Le rythme de développement intense a demandé beaucoup de moyens financiers et pèse sur la trésorerie de l'entreprise. Le scénario est donc de s'allier avec un partenaire qui puisse soutenir notre croissance en terme de liquidités", commente Acil Jabou, le fondateur de La Fraîcherie.

"Repartir sur de nouvelles bases"

Alors que le dépôt des offres de reprise des potentiels candidats est fixé au 8 mars, le dirigeant fait part de discussions engagées "avec une importante coopérative agricole" pour maîtriser l'ensemble de la chaîne, de la production des fruits et légumes jusqu'au corner installés dans les grandes surfaces.

Pour assainir ses comptes, l'enseigne, qui se revendique comme le troisième acteur français des fruits et légumes frais découpés, prévoit également la fermeture de "deux ou trois" points de vente non rentables avant de reprendre son développement.

"L'objectif de la procédure judiciaire est de dessiner La Fraîcherie 2.0 pour repartir sur de nouvelles bases", poursuit Acil Jabou.

Fondateur de La Fraîcherie en 2014, ce fils d'épicier de quartier qui confiait, dès ses débuts, vouloir créer une enseigne " aussi connue que Picard mais spécialisée dans les fruits et légumes frais " est, jusque-là, à la tête d'une véritable success-story.

Lire aussi : Acil Jabou, Prix du jeune entrepreneur

En voulant " remettre au goût du jour l'épicerie traditionnelle ", Acil Jabou avait ainsi décroché le Prix de la stratégie disruptive au palmarès EY de l'entrepreneur de l'année 2017. L'identité du repreneur de La Fraîcherie devrait être dévoilée d'ici à la fin mars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :