Yellow Pulse : le nouveau visage du centre commercial Porte des Alpes

 |   |  482  mots
(Crédits : DR)
De nouveaux espaces commerciaux dédiés à des boutiques ainsi que des moyennes surfaces vont voir le jour à la place de Leroy Merlin et Ikéa. Leur livraison est annoncée en 2022.

Avec plus de 8 millions de visiteurs chaque année, le centre commercial de la Porte des Alpes avec sa locomotive Auchan est aujourd'hui une polarité forte du commerce dans la métropole Lyonnaise. Et même si l'heure est au rééquilibrage entre ces vastes espaces commerciaux en périphérie et les centres ville, la Porte des Alpes ne perdra pas sa vocation.

"Nous souhaitons maintenir l'attractivité et l'emploi sur ce site et conforter le rayonnement métropolitain sur le plan commercial", explique Michel Le Faou, vice-président de la Métropole en charge de l'urbanisme.

Cela étant, les deux mastodontes Ikéa et Leroy Merlin vont laisser la place à des boutiques et à des surfaces moyennes.

Lire aussi : Ikea et Leroy Merlin choisissent Lyon pour créer leur magasin de demain

Le coup d'envoi de ce projet baptisé Yellow Pulse sera donné en 2019. Ceetrus, déjà propriétaire de ces surfaces de vente, prévoit d'investir 160 millions d'euros sur une première phase achevée en 2022.

100 boutiques

Au total, le nouveau projet s'étendra sur 54 000 m² de surfaces de plancher soit 22 700 m² supplémentaires par rapport à Leroy Merlin et Ikéa réunis. Cette densification profitera à quatre moyennes surfaces implantées à la place du spécialiste de bricolage.

Leur identité reste, pour l'heure secrète à l'exception de Zodio et de Boulanger qui y transférera son actuel magasin. A l'emplacement d'Ikéa, plus de 100 boutiques vont s'installer dans une galerie marchande reliée au centre commercial.

Parmi elles, Kiabi qui fera quelques mètres pour se réinstaller dans un nouvel écrin et des nouveautés.

"Nous souhaitons trouver des enseignes qui ne sont pas présentes aujourd'hui sur le territoire.Nous allons également réserver des surfaces pour des magasins éphémères", annonce Delphine Vincent, chef du projet Porte des Alpes chez Ceetrus.

La station service sera elle aussi déplacée vers ce nouvel ensemble.

Ferme urbaine

Au-delà des espaces commerciaux de tailles modulables, Ceetrus place son projet sous le signe environnemental. Les bâtiments devraient être certifiés Breeam. Sur le toit de l'extension, une ferme urbaine verra le jour, dont une partie sera réservée au public pour des activités de découverte pédagogique et l'organisation d'événements.

Une agora est également prévue, comme un parking silo de 2 500 places en plus de la quasi-totalité des parkings actuels qui seront végétalisés. Enfin, de nouveaux accès routiers et de meilleures dessertes en transport en commun verront le jour pour améliorer l'accessibilité du site.

Cette première phase devrait être achevée en 2022. Il sera alors temps d'imaginer la seconde sur le sud du site, libéré par la station-service et les enseignes comme Kiabi ou Boulanger. Pour l'heure, pas de projet très précis, mais une orientation plus marquée vers de l'activité se dessine déjà.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :