Le chausseur Bexley dans la botte de LBO France

 |   |  249  mots
(Crédits : DR)
Eric Botton a cédé Bexley, la société lyonnaise qu'il a fondée en 1985, au fonds LBO France. La marque positionnée sur la chaussure masculine de luxe à prix accessible a élargi son univers au prêt à porter et aux accessoires.

Tout arrive à qui sait attendre. Eric Botton vient de céder Bexley, sa société spécialiste de la chaussure pour homme. L'opération a été finalisée le 30 novembre auprès de LBO France, fonds de capital investissement dirigé par Robert Daussun. Le patron fondateur, en 1985, de la marque lyonnaise positionnée sur le luxe accessible avait mandaté dès 2014 la banque Bryan Garnier pour trouver un repreneur. Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé, mais fin 2015, Eric Botton confiait à Acteurs de l'économie - La Tribune vouloir retirer de la vente 15 fois le bénéfice net. Il déclarait alors une rentabilité de l'ordre de 19 à 20 % pour un chiffre d'affaires publié de 31,47 millions. Il s'établit à 35 million d'euros aujourd'hui.

14 boutiques

LBO France s'est associé avec Bruno Luppens, ex-manager de Lacoste, pour acquérir Bexley, dans le cadre d'un MBI (en levant de la dette). Eric Botton, 60 ans, conserve une participation minoritaire dans la société qui emploie 75 collaborateurs et possède un réseau de 14 boutiques, à Paris, Lyon, Marseille, Annecy, Aix-en-Provence et Bruxelles.

Dès 1996 il a lancé une plateforme d'e-commerce qui assure le tiers des ventes. Par ailleurs, il a...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/12/2017 à 18:26 :
Une observation simple de l'évolution des produits montrerait que la qualité a régulièrement baissé et que Bexley ne peut plus prétendre faire des chaussures de luxe. Ca c'était il y a 20 ou 15 ans...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :