Marietton Développement : le premier opérateur de tourisme français veut s'offrir un voyagiste

 |   |  350  mots
(Crédits : Marietton Developement)
Le groupe Marietton Développement assure qu'il continuera à faire des acquisitions en 2018. Laurent Abitbol vise 2 milliards d'euros de volumes facturés d'ici à trois ans contre 1,3 milliard d'euros cette année.

Cinquante ans et toujours le même appétit. Le groupe lyonnais Marietton Développement, fort de 1 400 collaborateurs, veut s'offrir une trentaine d'agences de voyages pour poursuivre le maillage du territoire français - notamment dans les villes de 20 000 habitants - ainsi qu'un voyagiste d'envergure nationale*, en 2018.

"Nous n'avons aucun problème d'argent. Nos actionnaires nous suivent. Nous avons acheté dix-huit entreprises en dix ans et elles sont toutes rentables", se félicite Laurent Abitbol, PDG de l'affaire.

Parmi celles-ci figure l'acquisition de Havas Voyages fin 2015, la plus importante de son histoire .

70 % des agences rénovées fin 2018

La famille Abitbol détient aujourd'hui 40 % du capital aux côtés de trois financiers (Siparex, Edmond de Rothschild Investissement et Crédit Agricole Régions Investissements). Loin des rumeurs qui laissaient entendre que le groupe pourrait chercher à se vendre, Laurent Abitbol certifie :

"Le prochain LBO pourrait avoir lieu fin 2018 ou en 2019 et les fonds sont prêts à laisser à la famille une participation plus importante, 7 à 8 % de plus".

En attendant, le professionnel du voyage rénove au pas de charge son réseau actuel de 458...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :