Farmili la startup des basses-cours

 |   |  372  mots
(Crédits : dr)
En matière de e-commerce, on pensait avoir tout vu ou presque. C’était sans compter sur Farmili, un site de vente en ligne lyonnais spécialisé dans la vente de mini fermes de jardin, d’accessoires d’élevage et même… de poules.

Qui de l'œuf ou de la poule ? La question n'a pas taraudé très longtemps Ghislain Journé. Ce jeune trentenaire a fondé Farmili en septembre 2013. Entrepreneur dans l'âme et passionné par les animaux de basse-cour, il a créé son entreprise, avec un associé, à partir du constat qu'il n'y avait pas d'offre cohérente internet dans ce domaine.

Le jardin objet déco

Ghislain Journé a regardé ce qui émergeait en France en matière de tendance sur le jardin. « Une étude Xerfi de 2012 m'a fait prendre conscience que jardin évoluait sur deux axes forts : le loisir ludique et la mise en valeur de l'espace. Le jardin est assimilé à une pièce à vivre. L'arrivée de petits animaux de basse-cour peut s'inscrire dans ce double mouvement ».

Depuis quelques années, les poules ont fait leur apparition dans les jardineries, portées par la tendance des citadins à recréer un petit bout de campagne en ville et le mouvement de consommation locavore, les voici désormais sur le net.

Virage du e-commerce pour le jardin

En termes de chiffre d'affaires en France, le bricolage et le jardin pèse environ 20 milliards d'euros et le business des animaux de compagnie autour de 4,5 milliards. Si les dernières études Xerfi envisagent un recul du marché du jardin cette année, elles soulignent que les acteurs tardent à prendre le virage du e-commerce. Farmili arrive au donc au bon moment. L'entreprise se donne 18 mois pour être à l'équilibre, basée à Dardilly, la société a implanté sa logistique dans l'Isère.

Les poulaillers sont fabriqués dans l'ouest de la France, un modèle contemporain en aluminium a même été spécialement dessiné pour l'entreprise. Premier prix pour un poulailler : 449 euros et pour une poule pondeuse : 15 euros.

200 œufs par an

« A partir de 100 m2 de jardin on peut avoir deux ou trois poules. Nous travaillons avec des éleveurs et un transporteur spécialisé. Une poule pond en moyenne 200 œufs par an. Pour une famille de quatre personne vous n'achetez plus d'œufs de l'année, c'est sans doute le seul animal de compagnie qu'on rentabilise » affirme Ghislain Journé. Autre argument avancé : la poubelle. Une poule dévore 150 kg de déchets ménagers par an !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :