Auvergne Rhône-Alpes veut donner des ailes à sa filière aéronautique

 |   |  568  mots
(Crédits : © Thomas Peter / Reuters)
Le Conseil Régional va mobiliser 137 millions d'euros sur trois ans pour dynamiser les acteurs de l'aéronautique. A la clé de ce programme d'investissements, deux mesures phares : l'installation d'un campus de formation dans l'Ain et la création d'un programme d'innovation autour de l'impression 3D.

Avec un peu plus de 30 000 emplois et 3,3 milliards d'euros de chiffre d'affaires global, la filière aéronautique d'Auvergne Rhône-Alpes se classe au sixième rang des régions françaises en terme d'emplois - très loin derrière l'Occitanie et la Nouvelle-Aquitaine, bastions de ce secteur.

Pour autant, de grands noms de l'aéronautique et de belles PME et ETI ont leurs bases dans la région.

"Notre région est une grande région aéronautique, mais elle ne s'est jamais vécue comme ça", assure Laurent Wauquiez, le président du Conseil régional.

C'est pourquoi, il entend capitaliser sur ces forces vives pour structurer et développer cette filière qui, selon lui, peut espérer créer 3 000 emplois dans les 5 prochaines années.

La Région va donc investir 137 millions d'euros sur trois ans dans un plan visant à dynamiser le secteur. Un programme ambitieux lancée au cours d'une journée regroupant les industriels de la région et leurs donneurs d'ordres, dont Airbus, au siège de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Un "cluster" autour de l'impression 3D

Parmi les mesures mises en place par la Région, l'innovation figure au rang des priorités avec un axe fort, l'impression 3D. Piloté par Dassault...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/11/2018 à 11:29 :
Bravo pour le campus à Ambérieu
Il faudra simplement le relier au centre ville et à la gare pour le rendre dynamique …… cela est possible en regardant les autres points géographiques à forte mobilité (Lycées, collèges, hôpitaux, hôtels, ZI)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :