Jean-Luc Logel (cluster Eden) Défense  : "L'absence de standard européen pénalise la compétitivité"

 |   |  719  mots
(Crédits : reuters.com)
Le Cluster Eden présidé par Jean-Luc Logel, par ailleurs à la tête de Centralpes, réunit 300 PME dont onze exposent au Forum TAC qui, placé sous le haut patronage d'Interpol et du ministère de l'Intérieur, a ouvert ce jeudi à Lyon. Les adhérents de ce dispositif réalisent en direct 45 % de leurs ventes à l'international vers le Moyen-Orient, l'Asie du Sud-Est et l'Amérique latine.

Acteur-La Tribune. Le Forum TAC (Technology against crime), dont la deuxième édition se tient jeudi et vendredi à Lyon, est-il stratégique pour le Cluster Eden (Défense, sécurité et sûreté) ?

Jean-Luc Logel. C'est un marché où des défis nouveaux sont à relever avec l'émergence de la cybercriminalité et de la cyberdéfense. L'irruption d'Internet change la donne et ouvre des opportunités pour innover car les paradigmes anciens sont bousculés. Les onze sociétés du cluster qui exposent sous le même pavillon sont très créatives en matière de surveillance électronique, sécurisation des drones, robotique aérienne etc.

En 2015, le cluster que vous présidez a signé une convention avec la Métropole dont l'objectif était de soutenir vos démarches à l'international. Qu'en est-il ?

La Métropole nous subventionne à hauteur de 60 000 euros par an. Au-delà de cet apport financier, cet appui local a permis de pérenniser le cluster à Lyon alors que la Fédération est devenue nationale en 2011.

C'était d'autant plus nécessaire que le conseil régional de l'époque ne voulait pas entendre parler d'un cluster défense et sécurité. Aujourd'hui, la Région, dont l'exécutif a changé, n'est plus dans le...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :