Les producteurs de houblon prennent racine

 |   |  511  mots
Il n'y a pas que dans les Hauts-de-France ou en Alsace que l'on produit du houblon. Plusieurs houblonnières ont en effet vu le jour en Auvergne-Rhône-Alpes.
Il n'y a pas que dans les Hauts-de-France ou en Alsace que l'on produit du houblon. Plusieurs houblonnières ont en effet vu le jour en Auvergne-Rhône-Alpes. (Crédits : A.T.)
En Auvergne-Rhône-Alpes, une dynamique autour de la production du houblon semble se créer. Une association réunissant les producteurs vient de voir le jour. Mais le travail reste encore important.

Ce n'est un secret pour personne : de nombreuses brasseries artisanales voient le jour dans l'ensemble de l'Hexagone. Des départements, tels que la Drôme ou l'Ardèche, n'échappent d'ailleurs pas au phénomène.

De nombreuses structures ont, au fil des années, été créées dans la Drôme. Citons par exemple la Brasserie des trois becs à Gigors-et-Lozeron, la Brasserie du loup blanc à La Motte-de-Galaure, La vieille mule au Poët-Laval ou encore La Brasserie des Sarments à Talencieux (Ardèche).

La création d'une filière régionale

Mais l'origine des matières premières n'est pas forcément locale. En ce qui concerne le malt, les brasseurs peuvent en tout cas compter sur la malterie artisanale Malteurs Échos, aujourd'hui implantée à Vernoux-en-Vivarais (Ardèche).

L'orge, nécessaire à sa production, provient des départements voisins, à savoir la Drôme ou l'Isère. En Auvergne-Rhône-Alpes, une seconde malterie a également été créée dernièrement dans le Puy-de-Dôme.

Parmi les ingrédients nécessaires à l'élaboration d'une bière figure aussi le houblon. À vrai dire, quelques brasseurs avaient déjà créé des houblonnières près de leurs ateliers. Mais cette pratique restait plutôt confidentielle. Et...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :