Ninkasi veut conquérir Auvergne Rhône-Alpes (mais pas encore la France)

 |   |  621  mots
Christophe Fargier, fondateur de Ninkasi.
Christophe Fargier, fondateur de Ninkasi. (Crédits : DR)
En 19 ans, Ninkasi a ouvert 12 restaurants, essentiellement sur la région lyonnaise. Pourtant, à partir de l'an prochain, ce restaurant au concept original compte s'étendre davantage en dehors des frontières de l'agglomération. Une stratégie de développement en franchise que l'entreprise a commencé à déployer avec l'installation d'un Ninkasi à Saint-Romain-en-Gal.

Un projet d'établissement à La Part-Dieu, un autre à Vaise ou à la Confluence. Ninkasi poursuit son développement sur l'agglomération lyonnaise. "Nous sommes en train de signer pour l'installation d'une enseigne Ninkasi à carré de soie pour octobre 2017", ajoute Christophe Fargier, fondateur de cette brasserie dont le concept peut se résumer en trois mots "bière, burgers et musique".

Des projets qui se cantonnent pour l'instant à la région de Lyon. En 19 ans d'existence, la marque s'est rarement étendue en dehors de ses frontières. Si ce n'est une tentative malheureuse à Saint-Etienne. En 2011, Ninkasi est contraint de ferme les portes de son établissement, cinq ans après l'ouverture.

"Le concept n'a pas fonctionné pour deux raisons : l'emplacement était intéressant, mais nous n'avions pas une équipe prête pour travailler sur place. Nous avons donc dû nous associer avec un chef stéphanois, qui souhaitait plutôt faire de la semi-gastronomie. Nous avons donc du réaliser des investissements supplémentaires, et cela a tordu le concept", raconte Christophe Fargier avec le recul, sans pour autant regretter l'expérience qui s'est finalement "avérée enrichissante".

Auvergne Rhône-Alpes...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :