Ici & Là, startup ambassadrice française à l'Expo Milan 2015

 |   |  387  mots
(Crédits : DR)
La startup lyonnaise Ici & Là a développé une gamme innovante de produits à base de légumes secs de "chez nous" offrant une alternative aux protéines animales. Fondée par deux jeunes ingénieurs de l'Isara, elle prépare la mise sur le marché de son offre, en restauration hors foyer et dans la grande distribution.

« Nourrir la planète », thématique de l'exposition universelle de Milan qui a ouvert ses portes le 1 mai dernier, est pain bénit pour la jeune pousse "Ici & Là" qui revendique une offre d'alimentation durable. Eclose en septembre 2014 et lauréate du concours mondial de l'innovation 2014 opéré par Bpifrance, elle figure parmi les ambassadeurs du Pavillon français.

Une alternative à la viande

Elle décline aujourd'hui une gamme de neuf produits à base de légumineuses riches en protéines et alternatives aux protéines animales : steaks, boulettes et nuggets préparés avec des lentilles vertes, pois chics et haricots blancs cultivés localement. "Notre savoir faire et notre processus de fabrication sont protégés. Pour ce faire nous déposons des enveloppes Soleau à l'INPI", explique Benoît Plisson, co-fondateur avec Emmanuel Brehier, deux jeunes ingénieurs diplômés de l'Isara de Lyon.

Partenariats régionaux

La société logée dans l'incubateur lyonnais Agrapole a pu mettre au point ses recettes dans la mini usine partagée. Les validations ayant été obtenues début 2015, la phase d'industrialisation va démarrer chez son sous-traitant drômois "Boiron Surgélation". "Nous ne faisons que des surgelés", précise le jeune patron. Dès la rentrée de septembre ils seront vendus à la restauration hors foyer. A ce propos, la société lyonnaise "Mille et un repas", autre partenaire régional, a joué le rôle de marché test pendant six mois. "Nous préparons aussi un lancement dans les grandes surfaces sous une marque qui sera réservée à ce canal de distribution", ajoute sans autres précisions Benoît Plisson. D'ailleurs, un troisième associé, va rejoindre la startup pour prendre en charge l'aspect commercial.

Subventions publiques

 "Ici & Là" se fournit aujourd'hui en matières premières auprès de grossistes, entre autres, et prévoit pour la suite de passer des accords avec des agriculteurs.  La société a vécu jusqu'à présent avec l'apport initial (10.000 euros) des deux créateurs et des subventions publiques : 100 000 euros via le concours mondial de l'innovation et 30 000 euros du ministère de la recherche. Benoît Plisson dit négocier aujourd'hui des prêts bancaires pour assurer le fonds de roulement nécessaire à la marche de l'activité. L'épreuve de vérité commence.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :