Numérique : Comment les startups tentent de moderniser les pratiques de la filière équine

 |   |  1449  mots
(Crédits : ML)
Alors que le nouveau plan Ambition cheval vient tout juste d’être lancé par la région Auvergne Rhône-Alpes afin de donner un coup de pouce à la filière équestre, zoom sur un marché où les startups sont de plus en plus présentes. Elles tentent aussi de s'y frayer une place.

Epaulée désormais par la région Auvergne Rhône-Alpes à travers le plan Ambition Cheval dévoilé ce dimanche à Equita Lyon, l'ensemble de la filière équine s'ouvre à la transformation. Dans ce domaine, comme dans d'autres secteurs de l'économie moins connus par le grand public, des projets de startups émergent afin d'intégrer les nouvelles technologies au sein du quotidien des cavaliers et de leurs montures. Même si, sur ce marché souvent réputé comme traditionnel, les innovations se développent à petits pas.

C'est par exemple le cas de la pépite Arioneo, spécialisée dans les objets connectés liés à la performance et au bien-être des chevaux, qui, après avoir intégré l'accélérateur Synapse du groupe Boehringer Ingelheim, a enregistré, en septembre dernier, l'entrée au capital de plusieurs acteurs renommés des sports équestres - dont Kevin Staut et Patrice Delaveau. Ou encore la jeune pousse Equineledger, dédiée à la traçabilité des données équines, et qui, après avoir remporté le Prix Emergence du concours Equi'Défi d'Hippolia, avait signé en avril 2019 une collaboration avec le groupe informatique IBM, dans le cadre de ses projets liés au domaine de la blockchain.

En plus de...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
5.00TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/11/2019 à 10:11 :
Pourquoi n'emploie-t-on pas les mots français dans cet article ?

Numérique : Comment les JEUNES POUSSES tentent de moderniser les pratiques de la filière équine

(...) dans le cadre de ses projets liés au domaine de la CHAÎNE DE BLOCS.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :