Dans la Loire, deux PME transforment leur modèle pour survivre au Covid-19

 |  | 1000 mots
Lecture 5 min.
(Crédits : DR)
La crise sanitaire a mis à mal le modèle de nombreuses entreprises, qui s'avèrent contraintes de revoir leur stratégie. Pour certaines, le salut pourrait passer par l'innovation. C'est le cas de deux PME ligériennes, le fabricant de tissus Henitex, ainsi que le spécialiste de la tuyauterie et de la chaudronnerie TCMS, qui ont toutes deux opéré un virage vers de nouveaux produits. Après une érosion déjà existante de leur activité, l'électrochoc de la crise les a poussées à innover.

Après la stupeur, vient le temps de la réaction. Face à la crise économique générée par le contexte sanitaire, de nombreuses entreprises ont bousculé leurs habitudes. Dans la Loire, les PME Henitex et TCMS ont toutes les deux choisi l'innovation comme voie de résilience. Et mieux encore, comme voie de rebond, après une tendance dégradée dans leurs secteurs respectifs ces dernières années.

Une nouvelle stratégie qui vient faire évoluer en profondeur leur modèle : la première, Henitex, développe un masque de protection innovant muni d'une puce RFID grâce à son expertise de PME issue de l'industrie textile. La seconde, TCMS, connue pour ses qualités d'ensemblier, a mis au point une borne de distribution XXL de gel hydroalcoolique. Il s'agit de son premier produit propre.

Créée en 1987, puis reprise en 1996, Henitex est spécialisée dans la fabrication de tissus maille sur métiers circulaires de grand diamètre. La PME de 40 salariés, basée dans le nord de la Loire avait repris, au cours des dernières années, plusieurs entreprises en difficulté : Tricotage Roux, Vivamaille, MCF et Bel Maille.

Pour survivre dans un contexte concurrentiel difficile, elle avait choisi de se concentrer sur le créneau...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :