Masques jetables : pourquoi l'Australien Coshield a choisi Saint-Etienne

 |  | 554 mots
Lecture 3 min.
(Crédits : DR)
Le groupement d’achats australien Coshield a choisi à Saint-Etienne pour implanter ses deux nouvelles lignes de production de masques jetables. Avec, à la clé, une production importante qui pourrait tripler d'ici fin octobre, en vue de servir le marché français notamment.

Depuis quelques jours, plus de 30.000 masques jetables sont fabriqués quotidiennement à Saint-Etienne (Loire). D'ici fin octobre, la production devrait être doublée, voire presque triplée, grâce au recrutement de trois nouveaux salariés et au passage à une organisation en "trois huit". L'initiative est portée par le groupement d'achats autralien Coshield, spécialiste des équipements de protection individuelle (EPI) implanté en France depuis mars dernier (10 salariés). Coshield compte plusieurs centaines d'adhérents installés dans une vingtaine de pays.

"Coshield France s'est créée, au début de la crise du Covid-19, autour de la commercialisation de bornes de distribution de...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :