Comment la relocalisation a permis à Sam Outillage de résister à la crise

 |  | 502 mots
Olivier Blanc, dirigeant de Sam Outillage, estime que cette réimplantation a permis de faciliter le développement une nouvelle gamme de mobilier sanitaire dédiée aux équipements de protection pour le Covid-19.
Olivier Blanc, dirigeant de Sam Outillage, estime que cette réimplantation a permis de faciliter le développement une nouvelle gamme de mobilier sanitaire dédiée aux équipements de protection pour le Covid-19. (Crédits : DR)
FOCUS RELANCE. La relocalisation industrielle fait partie de l'un des piliers du grand plan de relance de 100 milliards d'euros de l'Etat français, qui doit être détaillé ce jeudi par le Premier ministre, Jean Castex. A Saint-Etienne, la PME Sam Outillage a pris un temps d'avance en rapatriant une ligne de production de produits de rangement en France, en septembre dernier. Le fabricant multi-spécialiste n’imaginait pas qu’elle allait devenir, quelques mois plus tard, aussi salvatrice.

Olivier Blanc n'y va pas par quatre chemins. Selon le dirigeant de Sam Outillage (CA 2019 : 35 millions d'euros ; 180 salariés), par ailleurs président du syndicat français de l'outillage à main, c'est bien la relocalisation récente en France d'une ligne de production qui a permis à son entreprise de limiter les dégâts de la première étape de la crise du coronavirus.

En septembre dernier, le fabricant stéphanois d'outillage à destination des professionnels du bâtiment, de la maintenance industrielle et de l'automobile, a investi 1,5 million d'euros pour rapatrier sur son usine stéphanoise la production de ses...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :