Laiterie Collet : une nouvelle usine pour augmenter les capacités de production

 |   |  615  mots
(Crédits : DR)
A Renaison, dans le Nord de la Loire, Laiterie Collet connait une croissance galopante. Après avoir racheté les yaourts Baïko à Archamps (Haute-Savoie), elle fait construire une nouvelle usine de 6 000m². Montant de l’investissement : 17 millions d’euros.

8 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2016, 22 millions en 2019 (100 salariés). Et la route semble encore bien dégagée pour la PME ligérienne, - très peu impactée par la crise du Covid-19 - , qui affiche désormais une ambition à 44 millions d'euros de chiffre d'affaires sous 36 mois.

Pour assurer ce développement, Laiterie Collet investit 17 millions d'euros dans un nouveau site de production, toujours à Renaison. Le chantier a démarré fin 2019, le bâtiment de 6 000m² (sur un foncier de 23 000m²) devrait être opérationnel en octobre prochain. Il sera entièrement dédié aux desserts végétaux, une activité lancée en 2016 pour compléter la production historique de yaourts au lait de vache ainsi que celle de produits hyperprotéïnés...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :